Gastronomie , Prague: Guide Prague: Republique Tcheque - Nozio 0%


Guide de Prague, Republique Tcheque


Auteur: Yuchinkai





Décharger le Guide Prague:
PDF à emprimer et relier




Prague Gastronomie, Republique Tcheque

Manger à Prague ? L’offre culinaire de la ville est vaste et saura satisfaire tous les goûts. Les restaurants proposent un service continu jusqu’à 23h00, sauf ceux situés Place de l’Horloge, et vous pouvez tranquillement vous installer à une table au milieu de l’après-midi ; même si cela n’est pas obligatoire, le personnel du restaurant reçoit 10 % de pourboire (en fonction de la qualité du service et de l’amabilité des serveurs, vous déciderez de le leur donne ou de donner moins).  

Dans les alentours de la place de la Vieille Ville, on trouve quelques uns des meilleurs restaurants de Prague, raffinés et de grande tradition. Ils font honneur à la généreuse cuisine Pragoise. Toujours dans ce quartier, moyennant une promenade de quelques minutes, vous trouverez les trattorie et les brasseries fréquentés par les Pragois. Elles proposent des menus économiques, mais qu’il ne faut pas sous-estimer : outre le rituel pichet de bière, vous y apprécierez l’authenticité des mets proposés et l’arôme des vins : en été, cherchez-en une avec vue sur la Moldau, peut être sur la petite île de Kampa d’où vous profiterez d’un panorama pittoresque sur le Pont Charles.  

Les pizzerias et les restaurants internationaux fleurissent à Prague, mais prenez gare aux prix si vous recherchez une cuisine de haut niveau. L’addition gonfle comme dans la plupart des capitales européennes.


La gastronomie locale
Prague est réputée pour ses soupes, ses plats de gnocchi, ses délicieux desserts et bien entendu sa bière, la meilleure au monde au dire de beaucoup d’amateurs. La viande (boeuf et porc surtout) est excellente et constitue la base de l’alimentation Pragoise et se décline dans des plats délicieux.

Les polévky sont les délicieuses et célèbres soupes paysannes que l’on consomme surtout en hiver; étant donné qu’à Prague, vous ne trouverez pas de hors d’œuvre, n’hésitez pas à profiter de ces authentiques plats à la saveur de chou, d’ail ou d’oignon.

À Prague, les gnocchi appelés knedliky se composent de farine, de pain ou de pommes de terre et sont servis nappés de sauces piquantes. Ils accompagnent les principaux plats à base de viande et de poisson dont le plus courant est la truite (ou la carpe). Réservez sa consommation aux restaurants spécialisés qui garantiront sa fraîcheur.

L’une des spécialités de la cuisine bohême est la svícková, un plat à base de tranches de veau et de canederli nappés d’une délicieuse sauce à la crème. En hiver, vous dégusterez du gibier (oie, faisan) ou toute autre préparation à base de viande de porc : vous ne serez jamais déçus. Citons enfin le poulet et le canard que l’on trouve presque partout et qui sont préparés selon les règles de l’art.  

À Prague, le hors d’œuvre le plus apprécié est le célèbre Jambon de Prague, connu désormais dans le monde entier. Pour goûter la véritable saveur de cette spécialité tchèque, vous devez demander de l’uzené maso, un jambon fumé découpé en tranches épaisses.

Le smazeny syr est le fromage frit, un plat très savoureux, que vous trouverez partout. Les légumes que l’on trouve le plus à Prague sont le chou, les champignons et les pommes de terre. Il n’y a pas beaucoup de place pour d’autres produits, même si, dernièrement, des restaurants végétariens et l’influence de la cuisine occidentale permettent d’adopter un régime plus varié.

Le dessert est l’un des moments que les tchèques célèbrent avec les palacinky, des crêpes fourrées de crème glacée, de fruits ou de chocolat ; les gnocchi farcis aux prunes, fraises ou abricots sont également délicieux  Si vous êtes amateur de desserts, ne vous limitez pas aux restaurants, mais achetez-les dans les rues aux marchands ambulants.


 
Prague est associée à la bière depuis le Moyen Âge lorsque la Bohême était connue pour son houblon ; aujourd’hui, il semble impossible d’imaginer la ville sans la présence de cette boisson. Ses variétés les plus connues telles que la Pilsner, la Budvar et la Staropramen ont hérité de l’ancienne tradition qui a donné ce breuvage, la piva. La boisson nationale autour de laquelle on réfléchit, on médite, on prend des décisions, on fait connaissance et on se retrouve. En fait, la bière est intouchable à Prague et ce n’est pas une simple question de saveur ou d’arôme. Vous pourrez en boire partout à des prix raisonnables pour une excellente qualité dans les brasseries traditionnelles et pittoresques.

Auteur:Nozio



Ajoutez à ou




Décharger le Guide Prague:
PDF à emprimer et relier

Choisissez une destination in Republique Tcheque

Choisissez votre destination



  •  



 

Cherchez hôtel à

Quand ? (facultatif)