Églises , Venise: Guide Venise: Italie - Nozio 0%

Auteur: KLMircea








Venise ÉGlises, Italie

SESTIERE DI SANTA CROCE

EGLISE SAN STAE
Edifiée sur ordre du Doge Alvise Mocenigo vers 1709, l'Eglise San Stae présente une façade riche de décorations en marbre alors qu'à l'intérieur sont exposées de nombreuses peintures. Les principaux créateurs des splendides décorations furent les sculpteurs Tarsia, Torretto, Baratta, Groppelli. Le dessinateur et constructeur de l'intérieur fut l'architecte Giovanni Grassi. Le plan de base présente une nef centrale, avec plafond voûté et trois chapelles sur chaque côté.

EGLISE SAN SIMEON PICCOLO
Cette majestueuse Eglise se trouve juste en face de la Gare de Santa Lucia. L'Eglise San Simeon Piccolo fut construite au début du XVIIIème siècle dans le but d'imiter le Panthéon de Rome, dont fut inspirée la grande coupole verte surmontée de la statue de San Salvatore. Depuis longtemps l'édifice remplit les fonctions d'auditorium pour concerts.

SESTIERE DI SAN POLO

CHIESA DI SAN GIACOMETTO
La tradition populaire considère l'Eglise San Giacometto comme la plus ancienne de Venise, construite grâce à la foi et au génie d'un menuisier crétois vers le Vème siècle, quand cet agglomérat d'îles accueillit les premiers réfugiés. L'église est très petite mais extrêmement gracieuse et suggestive. Sur la façade vous remarquerez une grande horloge construite en 1410.

CHIESA DI SANTA MARIA DEI FRARI
La grande église gothique de Santa Maria Gloriosa dei Frari est un des édifices religieux les plus imposants de Venise. Elle fut construite par les frères mineurs de l'ordre franciscain, appelés précisément « Frari », grâce à une donation du Doge Jacopo Tiepolo.
La première version de l'église fut complétée en 1338, et était beaucoup plus petite que l'actuelle. D'autres donations d'importantes familles vénitiennes permirent d'agrandir et d'embellir ultérieurement l'édifice, qui, au début du XVème siècle fut cependant démoli pour construire une nouvelle basilique, en utilisant une énorme masse de briques mouchetée de décorations en marbre blanc.
La façade sévère et imposante, appartient au style gothique tardif et est divisée en trois parties par des piliers avec chapiteaux vénitiens byzantins. L'intérieur est tout aussi imposant: un plan en forme de croix latine, une nef centrale et des nefs latérales divisées par douze piliers massifs. Dans l'église sont conservées de nombreuses oeuvres d'art de maîtres comme Titien, Palma le Jeune et Piazzetta. L'ancien couvent et l'oratoire gardent, par contre, les archives de la ville: environ 15 millions de volumes qui documentent toute l'histoire de la Sérénissime.

DORSODURO
Pendant la terrible peste qui s'abattit sur Venise le 22 octobre 1630 il doge Nicolò Contarini déclara publiquement qu'une église intitulée à la Santé serait construite comme voeu pour mettre fin au fléau. Une année plus tard, en 1631, la peste fut vaincue, et en 1687 la Basilique de la Santé fut inaugurée.
Parmi les onze modèles présentés, le modèle choisi fut celui de Baldassarre Longhena.
Celui-ci donne à la façade principale des proportions grandioses, qui rappellent le Palladio, en installant en son centre une splendide porte. Pour accroître la sensation de grandeur, il souleva la façade par une série de marches. L'intérieur est incroyablement suggestif dans le sobre caractère majestueux des masses, et consiste en un corps central à plan octogonal, sur les côtés duquel se dresse un nombre correspondant d'arcs, divisés par des colonnes. Toujours à l'intérieur est conservée une ample collection d'oeuvres d'art: la Pentecôte, Saint Roch et Saint Sébastien, David et Goliath et Caïn et Abel de Titien; les Noces de Cana du Tintoret et Jonas et Samson de Palma le Jeune.

SESTIERE DI CASTELLO

EGLISE SANTA MARIA FORMOSA
L'Eglise Santa Maria Formosa est une des huit églises construites au VIIème siècle par San Magno, évêque d'Oderzo, à qui, selon la légende, est apparue la Vierge sous l'apparence d'une matrone plantureuse et ronde (formosa). L'église fut reconstruite de nombreuses fois au cours des siècles: en 1668 l'église fut reconstruite suite aux dommages causés par le tremblement de terre et, après de nombreuses restaurations périodiques, la dernière reconstruction de tout l'édifice fut effectuée entre 1916 et 1921 avec des fonds du gouvernement et du Comte Venier.
Le clocher baroque fut construit en 1668 sur projet de Francesco Zucconi. Une des façades principales, celle tournée vers le canal, fut construite avec l'argent donné par la famille Cappello en honneur du Capitaine Vincenzo Cappello, qui vainquit les Turcs.
L'intérieur est oeuvre de Mauro Coducci et se présente avec un plan en forme de croix latine superposé sur les fondations précédentes en croix grec, une nef centrale et des nefs latérales, choeur, transepts à voûte croisée et coupole hémisphérique. A l'intérieur sont conservées de très belles peintures de Bartolomeo Vivarini, Palma le Jeune et Palma l'Ancien.

EGLISE SS. GIOVANNI E PAOLO
L'Eglise SS. Giovanni e Paolo est dédiée aux deux frères d'origine romaine martyrisés à Rome au IIème siècle. En 1234 l'ordre des frères dominicains commença la construction de l'église qui fut terminé presque deux siècles plus tard. Cette imposante église est un exemple d'architecture gothique religieuse, avec la façade divisée en trois parties, une rosace centrale et deux ouvertures latérales arrondies. La partie inférieure de la façade est adornée d'une série d'arches gothiques et des deux sarcophages de Marco Michiel et Daniele Marco Bon, sur la droite, et du Doge Jacopo Tiepolo et son fils Lorenzo, sur la gauche. L'intérieur, conçu en croix latine, est riche de monuments funéraires des Doges et d'autres personnages illustres et de chefs-d'oeuvre de Lombardo, Piazzetta et beaucoup d'artistes de l'école de Bellini.

CHIESA DI SAN FRANCESCO DELLA VIGNA
La tradition veut que le nom de cette gracieuse église provienne des vignes que Marco Ziani, fils du Doge Pietro, donna aux Frères Mineurs en 1253, autour desquelles fut construit un monastère. En 1534 à la place du monastère fut construite l'église selon un projet de Sansovino qui supervisa aussi les travaux de construction. La façade fut construite par la suite (1568-1577) sur projet d'Andrea Palladio. Deux statues en bronze oeuvre de Tiziano Aspetti sont situées dans les niches: à gauche se trouve la statue qui représente Moïse et à droite celle qui représente Saint Paul. L'intérieur de l'Eglise San Francesco della Vigna est en forme de croix latine avec nef centrale, chapelles latérales, un maître-autel et un choeur profond. A l'intérieur vous pouvez admirer des oeuvres de
Palma le Jeune, la Vierge et l'Enfant et l'Adoration de la Vierge en Gloire.

EGLISE SAN GIORGIO DEI GRECI
La construction de l'Eglise San Giorgio dei Greci commença en 1539, dès que les Grecs obtinrent de la République la permission de construire une école et de fonder une église. L'Eglise San Giorgio dei Greci fut terminé par Chianantonio et consacrée en 1561.
L'intérieur est très somptueux: remarquable la coupole hémisphérique dont le centre est décoré de fresques de G. di Cipro.

SESTIERE DI SAN MARCO

BASILIQUE DE SAINT-MARC
Cette splendide église fut construite en 829 pour garder les reliques de Saint-Marc, saint protecteur de la ville et fut consacrée en 1024. Restaurée et enrichie plusieurs fois au cours des siècles, la Basilique est sans l'ombre d'un doute l'église la plus spectaculaire de la ville. La façade principale est vraiment unique, avec ses cinq portes arquées, une longue terrasse sur laquelle se détachent quatre chevaux de bronze, butin de la IVème croisade contre les infidèles, et ses bas-reliefs en style byzantin. Les intérieurs sont à la hauteur de l'extérieur, depuis le remarquable dessin géométrique du pavement en marbre aux splendides mosaïques qui décorent les parois et racontent le Nouveau Testament.

LE CLOCHER (CAMPANILE) DE SAINT-MARC
Le clocher de Saint-Marc fut construit vers le IXème siècle, initialement avec des fonctions de tour de surveillance et de phare. En 1100 il fut reconstruit et finalement, au XVIème siècle il fut complété sous la direction de l'architecte Bon et s'enrichit ainsi d'un style renaissance, tout en respectant la structure d'origine. En 1902 le clocher souffrit un désastreux effondrement, qui heureusement n'eut pas de conséquences tragiques.
Venise décida de le reconstruire "comme il était et où il était" et après 10 ans, le nouveau Clocher, copie exacte de l'originel, fut inauguré: plan carré, corps en briques d'une largeur de 12 mètres et d'une hauteur de 98,6 mètres et au sommet, une cellule fermée par un attique et surmontée de la pointe en pyramide du Clocher à la cime duquel brille un ange doré d'environ 2 mètres de hauteur.
Le Clocher a revêtu pendant des siècles un rôle fondamental dans la vie politique et sociale de la ville. Les cloches sonnaient pour informer les vénitiens de tous les principaux événements organisés à Venise, alors qu'aux pieds du Clocher se trouvent des points de revente de vin très fréquentés qui se déplaçaient en fonction de l'heure pour suivre l'ombre du Clocher. De cet ancien usage enraciné dérive le terme que les vénitiens utilisent pour indiquer un verre de vin: ombre (ombra).

SESTIERE DI CANNAREGIO

CHIESA DI SANTA MARIA DEI MIRACOLI
Presque cachée entre deux anciens palais se dresse l'Eglise Santa Maria dei Miracoli, construite entre 1481 et 1489 par Lombardo pour protéger la sainte image de la "Vierge entre deux Saints", qui avant était conservée dans le tabernacle d'Angelo Amadi dans une cour proche et objet de pèlerinages et donations.
La façade de l'église est complètement revêtue de marbre précieux qui, selon la tradition, provient des restes des travaux de la Basilique Saint-Marc. A l'intérieur dominent les tons rose pâle, argent, gris et blanc et vous pouvez admirer d'originaux bas-reliefs représentant des sirènes, le dieu Triton, de petits animaux, fleurs et autres images. La «Vierge entre deux Saints » est située sur l'autel de l'église.

CHIESA DEI S.S. APOSTOLI
Sur le gracieux campo dei Santi Apostoli se dresse l'ancienne Eglise des S.S. Apôtres, dont la construction remonte au IXème siècle. On raconte que le point où se dresse l'Eglise est un des premiers lieux de Venise à avoir été habité par les réfugiés provenant de la terre ferme. L'intérieur de l'église conserve de splendides fresques: la Communion de Sainte Lucie de Tiepolo et le grand panneau oeuvre de Francesco Canal situé sur le plafond et représentant la Communion des Apôtres, la Célébration de l'Eucharistie et quatre médaillons sur les côtés représentant les Evangélistes.

EGLISE DES JÉSUITES
La façade de l'église représente un splendide exemple de style baroque du début du XVIIIème siècle. Le plan est en croix latine et sur les colonnes présentes à l'intérieur, protégées dans les niches, se trouvent les figures des douze Apôtres réalisées par différents sculpteurs entre le XVIIème et le XVIIIème siècle. Comme fresques nous trouvons des oeuvres de Palma le Jeune, Titien et Sansovino. Après la suppression de l'Ordre des Jésuites en 1773, le couvent fut utilisé d'abord comme école publique et ensuite, en 1807, comme caserne. Avec le rétablissement de l'ordre par Pio VII en 1814, l' Eglise retourna aux Jésuites.

EGLISE DE LA MADONNA DELL'ORTO
L'Eglise de la Madonna dell'Orto fut construite vers la moitié du XVème siècle par Fra' Tiberio da Parma et prit le nom de Madonna dell'Orto (Madone du Jardin) pour une ancienne image de la Vierge qui avait été trouvée dans un jardin des environs et qui avait été portée dans l'église. Les travaux de construction de l'Eglise durèrent pendant un siècle environ et le résultat fut vraiment remarquable: la façade est l'exemple le plus complet encore existant d'architecture gothique vénitienne du XVème siècle. La rangée de niches, à l'origine des galeries qui s'étendaient le long des ailes de l'édifice, accueillent les statues des douze Apôtres. A l'intérieur vous trouverez une nef sans transept et des nefs latérales avec chapelles séparées par deux rangées de colonnes de marbre grec. L'image de la "Vierge et l'Enfant" qui donne son nom à l'église se trouve à côté de la Chapelle de San Mauro et représente un exemple d'oeuvre du XIVème siècle en pierre tendre. A l'intérieur vous pouvez admirer également les fresques de Palma le Jeune, Ponzone et du Tintoret.

Auteur:Nozio



Ajoutez à ou







 

Cherchez hôtel à

Quand ? (facultatif)
 
 

 
 



Les offres de la Semaine

Promotions depuis les sites officiels des hôtels affiliés à Nozio

Cavallino | Hotel Junior, 3 three stars hotels

2 weeks sojourn= discount of 20% on the ...


Venise centre ville | Hotel Olimpia, 3 three stars hotels

Olimpia Hotel 100% SUSTAINABLE ENERGY !



Les derniers hôtels affiliés à Nozio. Devenez vous aussi un affilié


Hôtels 4 étoiles
www.carnivalpalace.com
Canale di Cannaregio, 929 30121

Nozio a <strong>sélectionné cet hôtel</strong> parce qu' il offre: <br /><br />- un <strong>Site Officiel de qualité</strong> où réserver avec des tarifs avantageux sans inutiles coûts d'intermédiation; <br /><br />- un <strong>bon rapport qualité/prix</strong> confirmé par les opinions des hôtes enregistrées dans la communauté de Nozio. Structure dotée d'un site internet officiel. Structure dotée d'un système de réservation en ligne


Hôtels 4 étoiles
www.hotelaicavalieri.com
Calle Borgolocco 6108, Castello 30122

Nozio a <strong>sélectionné cet hôtel</strong> parce qu' il offre: <br /><br />- un <strong>Site Officiel de qualité</strong> où réserver avec des tarifs avantageux sans inutiles coûts d'intermédiation; <br /><br />- un <strong>bon rapport qualité/prix</strong> confirmé par les opinions des hôtes enregistrées dans la communauté de Nozio. Structure dotée d'un site internet officiel.