Gastronomie , Côte amalfitaine: Guide Côte amalfitaine: Italie - Nozio 0%


Guide de Côte amalfitaine, Italie


Auteur: ciao_yvon





Décharger le Guide Côte amalfitaine:
PDF à emprimer et relier




Côte amalfitaine Gastronomie, Italie

La recherche des “jardins des citrons” passe par les mêmes sentiers excavés, les mêmes chemins muletiers et les mêmes rues inaccessibles parcourues au cours des siècles par les marchands, les moines, les religieuses et les envahisseurs arabes.
Introduit par les arabes en Sicile, puis en Campanie, le citron dont le meilleur habitat naturel se trouve sur la côte amalfitaine, dans les terrassements, là où est produit de nos jours le “sfusato amalfitano”, variété unique et protégée détenant un signe d'identification IGP (Indication Géographique Protégée).
Les citrons amalfitains, et tout particulièrement le “sfusato” (nom émanant de sa forme allongée), présente une écorce de couleur claire et une pulpe juteuse presque dépourvue de pépins. Ils représentèrent de l'or pour les marchands amalfitains dans les échanges commerciaux entre le nord et le sud de l'Europe, étant riches en vitamine C, dont la carence provoque la maladie du scorbut.
Le citron est plus qu'un symbole pour cette région de la Campanie. Il est à la base des premiers et des seconds plats, des desserts et des liqueurs.
Les spaghetti au citron en tant que premier plat, les anchois marinés au citron en tant que second plat, la tarte au citron comme dessert et enfin le sorbet au citron et la liqueur de “limoncello”: tout peut être accompagné ou créé par ce citron de qualité.
La cuisine d'Amalfi est redevable à l'inventivité des moines et des religieuses qui dans la quiétude de leurs monastères, affinèrent leurs savoirs-faire culinaires.
La “saumure d'anchois”, les “aubergines sucrées” et la tarte “Santarosa” constituent des exemples de maestria transmise pendant des siècles.
Les aubergines au chocolat très goûteuses de la tradition gastronomique amalfitaine, ont pour origine les aubergines sucrées des moines alors que le feuilleté “Santarosa” à la crème pâtissière et au sirop d'amarena, provient de la tarte “Santarosa”, en forme de capuche monacale créée par les religieuses du monastère de Santa Rosa.
Pour accompagner chaque plat, il est conseillé de boire du vin de Ravello, de Furore ou de Tramonti, rouge sec et épais.

 

Auteur:Nozio



Ajoutez à ou




Décharger le Guide Côte amalfitaine:
PDF à emprimer et relier

Choisissez une destination in Côte amalfitaine

Choisissez votre destination



  •  



 

Cherchez hôtel à

Quand ? (facultatif)